المسرح الجهوي كاتب ياسين تيزي وزو
ⴰⵅⴰⵎ ⵓⵎⴻⵣⴳⵓⵏ ⴽⴰⵜⴻⴱ ⵢⴰⵙⵉⵏ ⵝⵉⵣⵉ ⵓⴻⵣⵓ
Théâtre Régional KATEB Yacine Tizi-Ouzou

LA GAZELLE AUX CORNES D’OR

LA GAZELLE AUX CORNES D’OR

Année de production: 
2012
Audience: 
ENFANTS

Metteur en scene : Lazher Belbaz
Texte de : Ait El Hadj Fouzia
Meilleur interprétation Masculine
prix du second rôle fémin

 

Comédiens

Nait el hadj madjid Dans le role de Chasseur 2
Ali Tamert Dans le role de Chasseur 1
Zitouni Saida Dans le role de La gazelle
Meksem Koceila Dans le role de Roi
Nait Abderhmane Soraya Dans le role de Nabil

Tournées

15
00

Mercredi 16 novembre 2016

Il était une fois une belle gazelle qui, tous les matins en se réveillant, se met à gambader pour dégourdir ses longues et gracieuses jambes. Un jour alors qu’elle broute, des chasseurs surgissent des fourrés et tentent de l’attraper mais, elle était si légère qu’elle leur échappe. Ils se mettent à sa poursuite en courrant comme des fous pour la rattraper. Pour échapper à ses agresseurs, elle secoue sa tête et, de ses cornes jaillissent des pièces d’or. Les chasseurs ne croient pas leurs yeux, ils viennent de rencontrer « la gazelle aux cornes d’or ». Par chance un petit garçon assiste à la scène et propose à la gazelle de se cacher dans sa grotte. Déçus, les chasseurs retournent au village sans la gazelle mais leurs besaces pleines d’or. Le Roi apprend la nouvelle et ordonne qu’on ramène la gazelle vivante. Les chasseurs retournent à la forêt cherchent la gazelle toute la journée mais en vain, ils ne la trouvent pas. La nuit tombe, les chasseurs décident de rentrer au village lorsqu’ils entendent une voix – Merci de m’avoir sauvée la vie. Ecoute moi bien petit garçon, si jamais un jour il t’arrive un malheur, appelle moi ! Prend ce roseau, souffle trois fois ! La gazelle sort de la grotte et s’élance comme une éclaire dans la nuit. Les chasseurs n’ont pas eu le temps de se retourner, que la gazelle était déjà loin. Ils s’approchent de la grotte, s’emparent du petit garçon qu’ils ligotent et amènent près du Roi. Ils racontent au Roi ce qu’ils ont entendu. Le Roi ordonne à l’enfant d’appeler la gazelle. Ce dernier refuse car il ne veut pas que sa nouvelle amie soit prisonnière du méchant Roi. Excédé, le Roi lui donne jusqu’au lendemain avant l’aube pour qu’il appelle la gazelle sinon sa tête sera tranchée. Le petit garçon prend le roseau et souffle trois fois, la gazelle apparaît, aussitôt les gardes la capturent et l’emmène près du Roi. La gazelle demande au Roi de relâcher le petit garçon et qu’elle va prendre sa place dans la geôle. Le Roi lui répond qu’une gazelle qui fabrique des pièces d’or, sa place est au palais. La gazelle accepte de lui donner dix pièces d’or à condition de libérer son ami. Le Roi lui fait comprendre qu’il désire beaucoup d’or. La gazelle accepte de lui donner autant d’or qu’il désire à condition qu’il ne prononce pas : - Assez, c’est suffisant je n’en veux plus, sinon tout l’or se transforme en argile. La gazelle court dans le palais en secouant sa tête et les pièces d’or tombent remplissant le palais, il y a de l’or partout, plus la gazelle court plus l’or s’entasse jusqu’à ce que le Roi 
hurle :« Assez, cela suffit ! », et tout l’or se transforme en argile. Le méchant Roi meurt ensevelie par sa cupidité, le petit garçon est libéré. Le petit garçon et la gazelle devenus des amis inséparables.